88% des skieurs restent dans leur pays d'origine

Sur les 130 000 skieurs que compte le monde, 12 % sont des skieurs internationaux, c’est-à-dire qu’ils se rendent dans un pays étranger pour skier.

Les flux sont surtout intra-européens et concernent, en valeur absolue, un tout petit nombre de pays, tant sur les marchés émetteurs (l'Allemagne, le Royaume-Uni, les Pays-Bas, la Belgique) que sur les marchés entrants (la France, la Suisse, l’Autriche, l’Italie)).

Exception faite de l’Autriche (66 %) et d’Andorre (92 %), la part des skieurs étrangers est toujours minoritaire. Elle est de 46 % en Suisse, 35 % en Italie, 27 % en France, 12 % au Canada, 10 % en Espagne ou 6 % aux États-Unis.

Où sont les skieurs de demain ?

Hors cas des stations les plus prestigieuses, capables d’attirer la petite niche des skieurs internationaux, les skieurs de demain seront majoritairement des skieurs nationaux ou des skieurs en provenance de pays voisins, explique Laurent Vanat. Ainsi, dans les marchés traditionnels, dans lesquels les baby-boomers sont surreprésentés, le renouvellement des clientèles de skieurs passera par le renouvellement des générations.

De même, le développement de nouvelles destinations, comme en Europe de l’Est, au Moyen-Orient, en Asie centrale ou en Asie-Pacifique, doit impliquer, en parallèle, la création d’un marché domestique (national ou régional) de skieurs.

La France : des skieurs internationaux et des skieurs nationaux

En France, le nombre de skieurs internationaux, de l’ordre de deux millions par an, a tendance à augmenter, compensant ainsi la diminution d’une clientèle nationale vieillissante. Plus nombreux qu’ailleurs, ces skieurs, Britanniques, Italiens, Belges, Allemands et Russes pour la plupart, se concentrent néanmoins dans les stations les plus cotées, comme Val d’Isère ou Courchevel.

Afin d’offrir un avenir à toutes ses stations, la France doit donc aussi rajeunir son public de skieurs nationaux, notamment, souligne l’auteur, grâce à une approche plus expérientielle du séjour en montagne, avec des hébergements plus haut de gamme et des services réellement personnalisés.